Le mot du proviseur

 

La rentrée 2016 comme l’ensemble de l’année scolaire 2016-2017 est marquée par la tragique actualité des
attentats en France, et les menaces qui planent sur l’une des grandes institutions de la République : l’Ecole.
Parce qu’elle est le lieu de l’apprentissage de la citoyenneté, qu’elle repose sur le principe de laïcité, qu’elle
prône la liberté, l’égalité des hommes et des femmes, qu’elle libère de l’obscurantisme par le savoir et
l’expérience, l’Ecole peut être une cible pour les partisans d’un autre ordre du monde, d’une autre société.
Pour cette raison, cette année scolaire verra la surveillance dans notre établissement et sur ses abords
renforcée, grâce à l’équipe de Vie Scolaire, aux forces de l’ordre mais aussi en appelant à la vigilance de
tous : personnels, élèves, parents.


Des consignes précises, des exercices dédiés seront mis en oeuvre pour parer à tout risque d’attentat,
intrusion. Parallèlement, notre Cité Scolaire va renforcer ses systèmes de surveillance, clôture, gestion des
entrées. Tous les délégués seront aussi formés aux gestes de 1er secours ; tous les élèves seront
sensibilisés au double risque d’exposition à la dépendance et aux actes terroristes que leur fait courir
l’attroupement devant le lycée pour fumer.


Toutefois, la mesure la plus prometteuse dans la lutte contre le risque terroriste demeure l’acte
d’enseignement lui -même. La connaissance, la maîtrise de soi et de son environnement, l’ouverture à
l’altérité, la confrontation pacifique des idées, la mixité sociale, qui fait la force de notre Cité, constituent les
meilleurs remparts contre le fanatisme et son corollaire terroriste.
Notre Cité Scolaire poursuivra donc ses actions d’échanges avec l’étranger (Allemagne, Pologne, Etats-Unis,
Roumanie, Espagne), d’épanouissement dans le sport (Sections sportives, UNSS), de responsabilisation des
élèves (Mini-entreprises), d’ouverture culturelle (Atelier Danse, option Théâtre, lycéens au cinéma) sur des
cofinancement de la Région ou de l’Etat, avec bien d’autres projets encore.


En 216-2017 plus que jamais, l’accent sera mis dans notre Cité Scolaire sur le respect mutuel et l’apaisement
des échanges entre les différents acteurs : élèves, parents, personnels.
La réussite aux examens de la session 2016 conforme à nos attentes, la stabilité des effectifs sont autant
d’indicateurs qui doivent nous donner confiance en l’avenir et motivation pour accompagner les élèves vers
une orientation choisie, une insertion réussie, en partenariat avec notre environnement socio-économique.
La connaissance comme gage du « vivre ensemble », voilà l’ambition de notre année scolaire.
La sécurité de tous viendra d’abord de la victoire dans la bataille des idées.


Le Proviseur


Le Proviseur

Jean Pierre CHARROIN

 

 

 

 

 

Modifier le commentaire 

par admin mauriac-desgranges le 06 sept. 2016 à 11:32

haut de page